3 façons de créer un espace de travail efficace

espace de travail efficace - photo

Chaque mois de septembre est le début d’un nouveau chapitre. C’est l’époque où nous reprenons notre emploi du temps régulier au travail, où les enfants retournent à l’école, et où nous recommençons toutes les activités mises en pause pendant l’été.

Si vous souhaitez stimuler votre motivation et celle de vos enfants à l’occasion de la reprise, pourquoi ne pas songer à l’aménagement d’un espace de travail? Un coin pour les devoirs ou un bureau qui est calme, confortable et organisé vous donnera l’inspiration nécessaire pour repartir du bon pied. Voici les trois meilleures façons de procéder.

Conseil 1: Trouvez un endroit calme

Que votre espace soit destiné à vos études ou à votre travail, vous devrez d’abord vous assurer qu’il soit situé dans un endroit calme et tranquille de votre maison. Si vous n’avez pas une pièce libre à transformer en bureau, choisissez l’endroit le plus silencieux possible, loin des distractions (comme la télé), et des pièces fréquentées (comme la cuisine ou le salon).

Songez également à installer un paravent léger, idéalement à trois panneaux, pour donner à votre espace un sentiment d’intimité et d’isolement. Il ne coupera pas tout le bruit mais jouera un rôle de barrière psychologique. Vous ne serez donc pas distrait par la préparation du repas à la cuisine, ou par la partie de jeu vidéo au salon. Vous pouvez également opter pour l’achat d’un casque d’écoute antibruit pour améliorer votre concentration.

Conseil 2: Dessinez un plan

Une fois que vous avez choisi où installer votre espace de travail, vous devrez déterminer les fonctions de celui-ci. Cela vous aidera à savoir comment l’organiser. Demandez-vous quel type d’équipement est nécessaire pour vous permettre de travailler.

Par exemple:

  • Quel type d’ordinateur allez-vous utiliser? (ordinateur portable, unité de bureau)
  • Est-ce que vous ou vos enfants aurez besoin d’espace pour dessiner?
  • Aurez-vous besoin d’une imprimante?
  • Aurez-vous besoin d’un cabinet de rangement?
  • Aurez-vous besoin d’une étagère ou d’une table d’appoint pour poser les fournitures telles que les stylos, les crayons, l’agrafeuse, les livres etc.?
  • Où se trouvent les prises électriques les plus proches? Y en a-t-il suffisamment pour tous vos appareils électroniques?

Une fois que vous avez déterminé vos besoins, dessinez un plan à l’échelle afin de vous assurer que tous vos meubles et fournitures tiendront dans l’espace. Ce dessin peut vous aider si vous décidez d’acheter de nouveaux meubles. De cette façon, vous saurez si vous avez suffisamment d’espace pour le bureau en forme de L et la bibliothèque qui vous plaisent, ou si vous devez envisager quelque chose de plus petit.

Une autre option pourrait être de marquer les dimensions de vos meubles au sol à l’aide de ruban à masquer pour vous assurer qu’ils rentreront dans l’espace choisi.

Conseil 3: Optimisez le confort

Une fois que vous avez arrêté les détails de l’organisation de l’espace, ajustez votre bureau, votre chaise, ainsi que le reste du mobilier en suivant les principes de l’ergonomie. Cela signifie régler la hauteur et l’angle de la chaise, du bureau et des accessoires afin qu’ils répondent aux besoins de votre corps, et que vous soyez à l’aise pendant votre temps de travail.

La surface du bureau ou de la table doit pouvoir accueillir l’ordinateur tout en laissant suffisamment d’espace pour l’utilisation du clavier et de la souris, ainsi que pour toute autre activité comme l’écriture, la prise de notes ou le dessin.

L’écran d’ordinateur doit être à la hauteur des yeux. Si possible, trouvez un écran ajustable, sinon installez un bureau réglable qui peut être adapté en fonction de chaque utilisateur.

Si plusieurs personnes utilisent l’espace, montrez aux autres comment ajuster les meubles et les accessoires à leur hauteur.

Les études récentes démontrent l’importance d’une chaise procurant un maintien approprié. Si votre budget le permet, achetez une chaise de bureau ergonomique. Celles-ci ayant généralement des roues, vous devriez également considérer l’achat d’un tapis en plastique rigide pour protéger votre sol.

Au besoin, une chaise de salle à manger avec un coussin pour le dos fera l’affaire. Il suffit de faire en sorte que le siège choisi ne soit pas trop confortable…un fauteuil inciterait trop à la relaxation, et vous empêcherait d’être vraiment productif dans votre travail.

Essayez

Une fois que vous avez complété toutes ces étapes, soyez assuré que votre espace sera parfaitement adapté pour vous offrir une productivité maximale. Avec un espace de travail aussi efficace, vous pourriez avoir besoin que quelqu’un vous rappelle de prendre une pause pour manger!

Pour plus de conseils sur la façon de rester organisé et productif, consultez notre blogue: Préparer son déménagement.

Mortgages 101: How to Create a Responsible Financial Plan

Mortgage finance plan - image

Congratulations, you’re going to be a homeowner! Maybe this is your first foray into property ownership, or maybe this isn’t your first home-buying rodeo. Regardless, the best way to make the most of your investment is to go in with a responsible financial plan that considers all aspects of taking on a home loan (called a mortgage loan, or mortgage).

Having a solid plan in hand will allow you to feel confident that you’ve entered into this contract with open eyes—and won’t encounter any big surprises. Buying a house is a big purchase, but it’s also one that will give you and your family a place to make lasting memories for years to come.

So, let’s examine some of the best steps to getting it right.

Determine your budget

Before you can start shopping for your new home, you’ll need to determine just how much you can spend on it.

A lender (like a bank) will be able to give you a ballpark figure, but this will be based on your gross income—so avoid using this as your top price point. You’ll instead want to figure out how much income you have to devote towards your new property. You should consider all your existing debts and expenses when arriving at this number.

Experts recommend your monthly housing costs stay below 32% of your total monthly income. Also, including your potential mortgage, your total debts should be less than 40% of your total income. Otherwise, you may be putting yourself in a potentially unstable financial situation.

Plus, don’t forget to factor in the ongoing costs of owning and maintaining the home. When planning your budget, leave a healthy buffer for ongoing maintenance and renovation costs of the home itself, property taxes, homeownership association (HOA) or condo fees, interest on the loan, and any mortgage insurance fees you will be taking on.

Finally, remember to also add in the cost of professional services that come along with purchasing a home, including lawyers and realtor fees, closing fees, home inspection, and moving costs.

Calculate a down payment that’s right for you

A generous down payment will reduce the amount you must borrow to purchase your home. So, as part of your pre-work, determine how much money you have available to put towards the price of the home. This will help reduce the overall costs of the mortgage over time, and also how long it takes to repay.

If you are putting down less than 20% towards the value of the home, then you will require mortgage insurance on the loan itself, which is not uncommon, but adds in an extra cost.

If you are a first-time home buyer, you can also use money from your registered retirement savings plan (RSP/RRSP) without tax penalties, but you must you pay it back within 25 years.

Establish appropriate financing

Once you’re ready to work with your lender to determine a mortgage payment plan, you’ll need to answer questions on whether you’d like a fixed or variable interest rate, how many years you’d like to spend paying down the loan, and what you can afford in monthly payments.

There are also questions to answer, like if the mortgage be open (so you can pay it any time) or closed. As well, ask if the loan is “portable”—or transferrable to another home if you sell the first one.

Your financing plan comes back to your available income and size of your down payment. It may require a little additional research and advice, so don’t be afraid to consult with your financial intuition or other experts until you feel confident you can make informed choices. Here is handy reference guide that will give you a good place to start.

At the same time, you should check to see if you qualify for any special programs or tax rebates. For instance, if you are a first-time homebuyer, there are federal tax credits available and in some cases, your local municipality may have other incentive programs available.

When arranging financing, you should also work with your financier to choose a repayment cadence that suits your lifestyle. In some cases, you may be able to afford an arrangement like accelerated bi-weekly payments which will help you own your home faster and ultimately pay less interest.

Be patient and diligent

With so many details and options to consider, buying a new house can feel like a daunting task. But there are plenty of resources available. Don’t be afraid to take advantage of these and ask as many questions as you can. Eventually, with a little bit of patience and a good dose of careful planning, you’ll find the perfect new place to call home.

 

Once you’ve determined how you will be financing your home, visit our blog to help you get settled in your new community.

3 Ways to Create an Efficient Study Space

espace de travail efficace - photo

Every September, we turn a fresh page. It’s the time when we re-establish our regular schedules at work, get the kids back to school, and re-start all those other annual activities we took a break from over the summer.

If you’re looking to give yourself, and your school-age children, a motivation boost for the upcoming busy season, why not consider redesigning your family study space? A homework nook or home office that’s quiet, comfortable and organized will give you the inspiration you need to get back into the swing of things. Here are the top three ways to get it right.

Tip 1: Find a quiet spot

Whether your study space is for studying or for working, you’ll want to first make sure it’s located in a private, quiet spot in your home. If you don’t have a dedicated room, choose the quietest area you can: one that’s away from distractions (like TVs) and high-traffic areas (like the kitchen or living room).

Also consider adding a lightweight divider, like a three-panel screen, to give the spot a sense of privacy and solitude. It might not block all noise, but it will offer a psychological barrier, so you won’t be distracted by dinner on the stove or video games on the TV. You can also opt to purchase a set of noise-cancelling ear phones to help promote focus.

Tip 2: Sketch out a design

Once you’ve chosen your study area, you’ll need to take a quick inventory of what type of work will happen here. This will help you determine how to organize it. Ask yourself what kind of equipment is needed to support the work.

For example:

  • What kind of computer will you be using? (Laptop, desktop?)
  • Will you or your child need desk space to sketch or draw?
  • Will you need a printer?
  • Will you need a filing cabinet?
  • Will you need a bookshelf or a side table to store extras like pens, pencil, staplers and books?
  • Where are the nearest power outlets? Are there enough to support the electronics setup?

Once you’ve determined your study needs, sketch out a to-scale drawing to make sure all your furnishings and tools will fit in your space. This drawing can help you when you’re deciding on any new purchases—that way you know if you have enough space for both that L-shaped desk and a bookshelf, or if you may need to consider something smaller.

Another option could be to rough out the dimensions of your furniture on the floor using masking or painter’s tape to ensure they’ll fit in the chosen space.

Tip 3: Fine-tune for comfort

Once you’ve nailed down the space’s practical considerations, adjust your desk, chair, and any other furnishings using the principles of ergonomics. That means refining the height and angle of the chair, desk, and accessories so that they suit your body’s needs and will keep you comfortable throughout hours of work.

The desk or table surface should be able to fit the computer while also allowing enough elbow room for typing and operating the mouse, along with any other activities—like drafting, note-taking, or drawing—that might take place.

The computer monitor should be at eye-level. If possible, find one that’s adjustable, or install an adjustable desk that can be perfectly positioned for the user.

If there are multiple users of the space, show the others how to re-position the furniture and accessories for their own height.

Additionally, modern research reinforces the importance of a chair with proper support. So, if your budget allows, purchase an ergonomic office chair. These usually have wheels, so you may also need to buy a protective hard-plastic mat for the floor.

In a pinch, a dining room chair topped with a back pillow will do the trick. Just make the seat you choose is not too comfortable… an arm chair might go too far in the direction of relaxation and prevent you from buckling down to do your work!

Try it out

Once you’ve checked these considerations off your to-do list, you can feel confident that your space will be tailored for maximum productivity. Just remember, with such an effective study area, you may need someone to come remind you to take a break for dinner!

 

For more tips on staying organized and productive, visit our preparing for moving day blog.

Conseils pour déménager avec votre nouveau-né

déménager avec votre nouveau-né - photo

Déménager n’est pas une mince affaire. Ceci est d’autant plus vrai si vous avez un nouveau-né à la maison.

Mais si vous planifiez la journée, prévoyez de l’aide et laissez de côté vos envies de perfection absolue, vous serez en mesure d’effectuer le travail haut la main, et sans stress inutile.

Voici comment passer de votre ancienne maison à la nouvelle de la manière la plus sereine possible.

Établissez un “plan bébé”

Au moins une semaine avant le déménagement, établissez un plan pour vous assurer que votre nouveau-né sera à l’aise et en sécurité tout au long de la journée. Voici quelques étapes essentielles:

Préparez un sac d’essentiels pour 24 heures

Tous vos essentiels doivent être à portée de main, notamment des couches, des lingettes, des serviettes, des jouets, des biberons et des crèmes, pour toute la journée du déménagement (et plus pour la nuit, si nécessaire). Mettez ce sac de côté, loin des cartons (peut-être même dans la voiture), de façon à ce qu’il ne soit pas emporté par erreur avec les affaires à déménager.

La veille du déménagement, préparez également suffisamment de biberons pour les prochaines 24 heures, et conservez-les au réfrigérateur jusqu’au matin. Cela vous aidera à gagner du temps le matin du déménagement, et vous évitera de devoir préparer des biberons tout au long de la journée. Ce sont de petits détails comme celui-ci qui peuvent faire toute la différence lors d’une journée de déménagement déjà très chargée!

Désignez la personne en charge du bébé

Dans votre plan, vous devez également désigner la personne qui aura la responsabilité de prendre soin du bébé pendant le déménagement.

Cette personne peut être la mère ou le père du bébé, ou bien, cela peut être un membre de la famille, un ami ou une gardienne. Quoi qu’il en soit, la personne ne doit pas être impliquée dans les tâches relatives au déménagement, elle doit pouvoir s’occuper pleinement du bébé et veiller à son bien-être tout au long de la journée.

Installez la chambre du bébé

Une fois que vos boîtes et vos meubles sont rendus à destination, la mise en place de la chambre du bébé devrait être une priorité. Installer le bébé dans sa chambre le plus rapidement possible est le meilleur moyen pour qu’il ou elle se sente bien, et pour qu’il ou elle retrouve sa routine habituelle.

Demandez de l’aide

N’ayez pas peur de demander de l’aide à vos amis et à votre famille le jour du déménagement. Cela rendra la journée beaucoup plus agréable, sans compter qu’ils seront certainement heureux de pouvoir vous aider.

Demandez plus d’aide que nécessaire

Prévoyez toujours un peu plus de personnes que nécessaire, juste au cas où il y aurait un désistement ou un imprévu de dernière minute le jour du déménagement. Si vous avez trop de monde pour vous aider, vous pouvez toujours libérer quelqu’un de son engagement (ou lui demander d’aller chercher du café…).

Pensez aux autres tâches à effectuer

Si certains amis ou membres de la famille ne peuvent pas être présent le jour du déménagement, et qu’ils souhaitent quand même vous donner un coup de main, il y a d’autres façons. Par exemple, ils pourraient aider à effectuer diverses tâches avant ou après le déménagement (emballer, déballer, nettoyer, décorer etc.). Ou bien encore, ils pourraient veiller sur le bébé pendant que vous vous chargez de ces tâches. Dans ces moments, toute aide est bonne à prendre!

Engagez des professionnels

Un autre moyen de réduire le stress est de confier à des professionnels le plus de tâches possibles. Si cela respecte votre budget, engagez une entreprise de déménagement professionnelle pour s’occuper des tâches les plus lourdes le jour du déménagement. C’est un moyen simple et efficace de vous assurer que vos effets personnels se rendent du point A au point B sans beaucoup d’effort de votre part. Vous pouvez également embaucher des équipes professionnelles pour effectuer certaines tâches de nettoyage, d’emballage et de déballage. Cela contribuera à réduire votre charge de travail.

Sécurisez votre nouvelle maison

En plus de l’installation de la chambre du bébé, il est essentiel de vous assurer que votre domicile est sécuritaire pour vos jeunes enfants. Assurez-vous que tous les escaliers sont bloqués à l’aide d’une barrière pour bébé, et que les armoires et tiroirs sont équipés de dispositifs de sécurité empêchant leur ouverture. Sécurisez aussi les prises électriques en vous procurant des cache-prises en plastique pour éviter aux petits doigts curieux de s’électrocuter (lisez notre blogue sur la sécurité électrique de votre maison). Si votre petit est un grimpeur, vous devriez également songer à fixer vos meubles au mur ou au sol de façon à ce que ceux-ci restent toujours stables. Enfin, n’oubliez pas de faire attention aux objets placés à portée de main du berceau.

Détendez-vous

Entre l’organisation, la planification des tâches et tous les détails à prendre en compte lors d’un déménagement, ce dernier conseil peut sembler le plus difficile à appliquer. Mais c’est aussi l’un des plus importants pour vous et votre nouveau-né.

Mettez autant d’effort que possible dans la planification préalable du déménagement et, une fois le grand jour arrivé, faites de votre mieux pour ne pas trop vous attarder sur les petits détails. Dites-vous que c’est parfaitement correct si vous n’avez pas le temps de vous laver les cheveux, ou si le jouet préféré de votre bébé est perdu, ou si votre téléphone rend l’âme.

Ayez confiance, et dites-vous que vous avez planifié, préparé et résolu autant de problèmes que possible, et que vous règlerez le reste en compagnie des personnes venues pour vous aider. Aucun déménagement n’est parfait, c’est ainsi. Il y a aura des surprises, des petits problèmes ou des retards, mais tout cela sera surmonté. Comprendre cela vous permettra de faire face aux situations inattendues sans vous laisser submerger.

À la fin de la journée, assurez-vous que votre bébé est à l’aise et en sécurité, et tout ira bien.

Si vos enfants ne sont plus des nourrissons ou en très bas âge, lisez notre blogue Déménager avec des enfants pour vous aider à effectuer un déménagement sûr et réussi.

Si vous prévoyez de déménager, et que vous êtes à la recherche de professionnels pour vous aider, contactez un spécialiste en déménagement d’AMJ Campbell près de chez vous dès aujourd’hui.

Des produits d’emballage pour gagner du temps et avoir l’esprit tranquille

Le jour du déménagement approche! Bien que s’installer dans une nouvelle maison soit excitant, cela peut aussi être intimidant.

 

Si vous vous préparez à faire vos cartons, choisissez les fournitures adéquates pour vous assurer que vos effets personnels soient en sécurité pendant le transport. Cela rendra le processus un peu plus facile, un peu plus rapide, et le fait de savoir vos effets personnels protégés vous procurera un peu plus de tranquillité d’esprit.

 

Voici nos suggestions pour choisir les bons produits qui vous aideront à préparer votre déménagement en toute sérénité.

 

 

 

 

Achetez des boîtes neuves

Que le déménagement se fasse en famille ou entre colocataires, il y a presque toujours débat au sujet des boîtes. Devriez-vous utiliser d’anciennes boîtes, comme celles que vous avez entreposées dans votre sous-sol lors du dernier déménagement, ou devriez-vous en acheter de nouvelles?

 

De nombreuses personnes sont préoccupées par le gaspillage et les coûts associés à l’achat de nouvelles boîtes. Chez AMJ, nous encourageons souvent l’achat de boîtes neuves pour des raisons importantes.

 

Tout d’abord, vous aurez l’assurance que ces boîtes seront robustes, propres et fiables. Vous n’aurez pas à redouter que les boîtes se déchirent pendant que vous les transportez dans les escaliers menant à votre nouvel appartement. Pas plus que vous n’aurez à craindre des réactions allergiques dues à la poussière accumulée sur celles-ci au fil des ans. De plus, l’achat de boîtes neuves coûte beaucoup moins cher que ce qu’on croit. Par exemple, nos boîtes en carton ondulé ne coûtent que quelques dollars chacune.

 

Pour les déménageurs écoresponsables, nous proposons également un programme de recyclage. Lorsque vous achetez vos boîtes chez AMJ, nous nous faisons un plaisir de les reprendre et de les amener à l’usine locale de recyclage. Nous sommes fiers de pouvoir dire que les matériaux composant ces boîtes sont 100% recyclables (y compris l’encre) et qu’en moyenne, près de la moitié des fibres utilisées pour les fabriquer proviennent de matériaux recyclés.

 

Nous offrons également la possibilité d’utiliser des bacs réutilisables en plastique qui bénéficient d’une stabilité supérieure, et qui ont un impact réduit sur l’environnement.

 

De plus, nous facilitons la commande des boîtes via notre boutique en ligne. Nous pouvons vous fournir autant de boîtes que nécessaire, et les expédier directement chez vous. Vous n’avez donc pas à vous soucier de devoir venir les chercher (une chose de moins à faire!).

 

Parce que nous savons que vos possessions ne sont pas toutes identiques, nous offrons différentes tailles, formes et robustesses de boîtes. De cette façon, vous pouvez tout emballer: de vos articles de cuisine à votre équipement stéréo, en passant par vos dossiers, vos grands miroirs et plus encore. Même vos vêtements arriveront en parfait état grâce à nos boîtes garde-robe.

 

Adoptez le distributeur de ruban d’emballage

Quiconque a déjà préparé un déménagement peut vous le dire: le ruban d’emballage est en passe de devenir votre meilleur ami. Ce qui rend le ruban d’emballage si pratique est aussi ce qui le rend difficile à manipuler, il colle!

 

Assurez-vous d’acheter au moins un distributeur de ruban d’emballage (ou deux ou trois si vous êtes plusieurs) pour vous assurer de fermer vos boîtes proprement et sûrement. Un distributeur vous fera gagner du temps car vous n’aurez pas à chercher le bout du ruban à chaque fois, ni à batailler pour défaire les bords collés entre eux. Un distributeur vous aidera également à appliquer une longueur uniforme de ruban tout le long des rabats de façon à sceller hermétiquement la boîte.

 

Rien de mieux que le papier bulle

Savoir que vos biens personnels les plus fragiles sont rangés en toute sécurité signifie que vous n’aurez pas à vous en inquiéter pendant le déménagement.

 

Peut-être que dans le passé, vous avez enveloppé vos effets personnels dans des taies d’oreiller, des serviettes, du linge de maison ou des journaux. Ceux-ci peuvent parfaitement fonctionner pour certains articles. Cependant, utiliser du papier bulle est le moyen le plus sûr de protéger la porcelaine de grand-mère, ou votre vase préféré et ce, même si les boîtes bougent pendant le déménagement.

 

C’est parti

Grâce à ces produits d’emballage très utiles, vous disposerez des outils nécessaires pour réussir votre déménagement. Vous pourriez même avoir terminé vos cartons plus vite que prévu. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à vous détendre, et admirer votre travail en éclatant quelques bulles de votre papier d’emballage pour célébrer!

 

Visitez notre boutique en ligne pour commencer l’achat des produits d’emballage dont vous aurez besoin pour préparer le grand jour.

 

Contactez AMJ pour prévoir votre prochain déménagement ou pour vous renseigner sur l’achat de fournitures. Vous pouvez également consulter notre blogue pour plus d’informations sur un déménagement réussi.

 

Tips for moving with your newborn

déménager avec votre nouveau-né - photo

Moving can be a big undertaking—even more so if you’ve got a brand-new bundle of joy at home.

But if you put in a little preparation, arrange for lots of help, and let go of your goals for absolute perfection, you’ll be able to get the job done well—and won’t have any grey hairs to show for it.

Here’s how to get from your old house to your new one in the most peaceful manner possible.

Create a plan for baby-related tasks

At least one week before you’re scheduled to move, create a plan to ensure your newborn is safe and comfortable throughout the big day. Here are some duties to consider:

Pack a 24-hour diaper bag

All your essentials should be close at hand, including sufficient diapers, wipes, onesies, towels, toys, bottles, and creams for the entire day of the move (plus some for the night before, if need be). Set this bag aside, separate from other boxes (maybe even in the car), so you can guarantee you won’t accidentally ship it off with your other belongings.

Also, on the evening prior to the move, prepare enough bottles for the next 24 hours and keep these in the fridge until morning. This will help you save time on the morning of the move, and prevent you from having to prepare bottles partway through the day. It’s the little details like this which can make a big difference during your busy moving day!

Assign a child-minder

In your plan, you should also assign a single dedicated person to care for the baby throughout the day.

Maybe this person is the baby’s mom or dad, or maybe it’s a trusted relative, friend, or babysitter. Regardless, this person shouldn’t have any other major tasks related to the move so they can focus on keeping an eye on the infant—and keeping him or her comfortable, fed, and changed—for the duration of the relocation work.

Set up the nursery

Once your boxes and furnishings have made it to your new destination, unpacking the nursery should be the priority. Setting up the baby’s room first is an easy way to make him or her comfortable and allow you to get him or her right back on schedule.

Ask for help

Don’t be afraid to ask your friends and family for their support on moving day. It will make the day go a whole lot smoother, and chances are they will be more than happy to help.

Ask for more help than you need

Always confirm with a few more people than you think you’ll actually need—just in case someone can’t make it or there are unexpected surprises the day of. You can always send somebody home (or for a coffee run) if you have too many hands on deck.

Don’t forget about related tasks, too

Even if some friends or family members can’t be there for the day of the move, if they’re keen to lend a hand, there are other ways they can support. For example, they could help with a variety of tasks that happen before and after the move (like packing/unpacking, cleaning or decorating). Or, they could help watch the baby while you yourself work through these tasks. Remember, every little bit helps!

Hire professionals

Another way to relieve some of the pressure is to outsource whatever tasks you can. If it’s within your budget, hire a professional moving company to take care of the big tasks on moving day. This is a no-muss, no-fuss way of ensuring your contents get from point A to point B without a lot of leg work on your part. You can also hire professional crews to do some of the cleaning, packing and unpacking throughout the move process, which again, will help reduce your workload.

Baby-proof your new home

Along with setting up the nursery, it is essential to make sure your new abode is safe for your infants and tots. Make sure any stairways are safely blocked off with a baby gate, and cupboards and drawers are equipped with child-proof handles. Electrical outlets should be secured, which you can do by getting a plastic insert to keep any curious fingers from getting shocked (read our blog on electrical safety in your home). You might also considering anchoring your furniture to the walls or floor, just in case your little one is a climber—this will ensure that all the furniture will stay right where it’s supposed to and your child stays safe. Finally, don’t forget to pay mind to the items that are placed within reaching distance of the crib.

Relax

With all the different considerations, details, and logistics required when moving to a new home, this final tip may seem like the hardest assignment of all. But it’s one of the most important for you and your newborn.

Put as much work as you can into pre-planning the move, and then once the big day arrives, do your best not to obsess over the small details. Tell yourself it’s OK if you didn’t find time to wash your hair, or your baby’s favourite toy gets lost in transit, or your phone suddenly dies.

Feel confident that you’ve planned, prepped, and problem-solved as much as you can, and the rest will be figured out between you and the people you asked (or hired) to help. No move is perfect—and that’s OK. Surprises, inconveniences or delays will pop up, and these can all be overcome. Understanding this will give you the chance to address whatever situation emerges, without getting overwhelmed.

At the end of the day, focus on ensuring your baby is comfortable and safe, and the rest will get worked out.

Are your children beyond the infant and toddler stage? Read our blog on moving with kids to help you execute a safe and successful move.

If you’re getting ready for a move and are looking for professionals to give you a hand, contact a moving specialist at your local AMJ Campbell today.